Yvonne Choquet-Bruhat : une mathématicienne dans un univers étrange

Nous fêtons aujourd'hui la Journée mondiale des astéroïdes, un événement international destiné à sensibiliser le public aux astéroïdes et aux mesures à prendre pour protéger la Terre des dommages découlant des incidents qu’ils provoquent. À cette occasion, DiscovHER retrace l’histoire d’Yvonne Choquet-Bruhat, pionnière des mathématiques dont les recherches et la capacité à résoudre certains des problèmes mathématiques soulevés par la théorie de la relativité d’Einstein ont ouvert la voie aux grandes avancées qui ont été accomplies dernièrement dans le domaine de l’astrophysique.

Née en 1923 à Lille d’une famille ancrée dans le monde académique – ses parents sont tous deux professeurs d’université – Yvonne fait montre, dès le plus jeune âge, de facultés intellectuelles qui ne laissent pas de doute quant à son potentiel. À 17 ans, elle remporte le second prix de physique d’un concours national récompensant les meilleurs lycéens du pays.


Après avoir soutenu sa thèse en 1946, puis exercé quelques années en France, elle s’installe aux États-Unis en 1951 et commence à y travailler comme chercheuse à l’Institut de recherche avancée de l’Université de Princeton. C’est à cette époque qu’elle fait la rencontre d’un Albert Einstein qui, bien qu’à l’origine de théories célébrissimes, peine à leur donner une résonance plus concrète et applicable. Elle l’invite à lire sa thèse, qui impressionne tant le physicien qu’il prie Yvonne de venir le voir régulièrement pour qu’ils évoquent leurs travaux respectifs. Elle confiera plus tard qu’elle ne répondit guère à l’invitation et que, les rares fois où elle le fit, ce fut principalement pour émettre des critiques.


Ses recherches, situées à la croisée des mathématiques et de la physique, ont contribué à faire progresser à pas de géant bon nombre de théories de physique abstraite, à commencer par celles liées à la théorie de la relativité d’Einstein. Elle est ainsi la première scientifique à fournir la preuve mathématique de l’existence de solutions aux équations d’Einstein. Son travail pionnier sur les mathématiques de la relativité générale ont donné lieu à de grandes avancées dans le domaine de la relativité numérique, comme le calcul des forces gravitationnelles émises pendant l’effondrement et la fusion de trous noirs. Les solutions qu’elle a mises au point ont par la suite été utilisées dans d’autres pans de l’astrophysique, comme la recherche et le contrôle des astéroïdes.


Les réalisations qui ont jalonné le parcours académique d’Yvonne Choquet-Bruhat lui ont valu une reconnaissance bien méritée, notamment dans son pays natal, la France. En 1979, elle est la première femme à rejoindre les rangs de l’Académie des sciences. Dix ans plus tard, en 1989, elle est nommée Officier de l’ordre national de la Légion d’honneur, avant d’être promue au grade de grand’croix en 2015. Dès 2006, elle est également décorée de l’Ordre du mérite, où elle progresse à nouveau du rang d’Officier à celui de grand’croix, qui lui est remis en 2015.


Il ne fait pas de doute qu’une scientifique de cet acabit passera à la postérité, d’autant plus que ses travaux sont de plus en plus utiles aux femmes et hommes qui cherchent à regarder de plus en plus loin dans l’espace.


Que pensiez-vous des travaux d’Yvonne Choquet-Bruhat ? Dites-le-nous @femmesetscience.

L’Oréal–UNESCO
Pour les Femmes et la Science

Avant de télécharger

Je confirme / nous confirmons que l'utilisation des matières fournies sur ce site est strictement à des fins rédactionnelles.

Je / nous comprenons et confirmons que toute utilisation, reproduction ou représentation du contenu fourni sur le site (en tout ou en partie) ou des éléments qui le composent, n'est pas autorisée à des fins commerciales et les violations de ces termes entraîneront de strictes poursuites judiciaires de par les lois applicables et les règlements.

Je / nous comprenons et confirmons que le droit d'utiliser le contenu est non-exclusif, et non transférable.

Je / nous confirmons que toutes les informations / déclarations / certificat dans cette base sont fournies sans aucune garantie, expresse ou implicite, quant à leur effet, l'exhaustivité et les effets juridiques de toute transaction en vertu de processus ne peut pas être complètement reflétée.

Je / nous confirmons que toutes les informations / déclarations / certificat doivent être utilisés conformément aux lois applicables. L'utilisation de l'information / déclarations / certificat doivent être à ma / notre propre risque et L'OREAL ne sera pas responsable pour le même.

Je / nous ne confirmons que par l'utilisation de ce site, je / nous avons accepté les présentes Conditions d'Utilisation, sans réserve.

J'accepte les conditions d'utilisation

Download

Annuler