Emmanuelle Charpentier, le génie génétique

La biochimiste Emmanuelle Charpentier a récemment été récompensée par le prix de médecine Louis-Jeantet et nommée l’une des 100 personnalités les plus influentes par Time Magazine. Sa découverte, le CRISPR-Cas9, une technique d’ingénierie génétique, pourrait révolutionner les traitements médicaux d’une façon à peine imaginable.

L’outil d’ingénierie génétique le plus précis qui soit


Marquant un bond en avant incroyable dans la longue histoire de la recherche génétique, Emmanuelle Charpentier et son associée scientifique Jennifer Doudna ont découvert le CRISPR-Cas9 (Clustured Regularly Interspaced Short Palindromic Repeats). Derrière ce nom, qui sonne comme tout droit sorti d’un roman de science fiction, se cache une sorte de ciseaux moléculaires pouvant cibler avec une grande précision, lettre par lettre, le code génétique, et ce par l’intermédiaire de l’enzyme programmable Cas9, capable de découper en un endroit précis l’ADN en deux et ainsi de le modifier. C’est la première fois qu’un tel niveau de précision est atteint en matière de modification du génome. Emmanuelle Charpentier l’affirme, son travail sur CRISPR-Cas9 peut avoir un réel impact pour tous : 

Je suis enthousiasmée par le potentiel de nos travaux, qui peuvent vraiment changer la vie des gens. Cette découverte prouve l’importance des travaux de recherches de fond et comment ils peuvent être appliqués dans des domaines comme la bio-ingénierie ou la biomédecine. 

Avec le CRISPR-Cas9, Emmanuelle Charpentier espère prouver que la bactériologie, loin d’être une discipline poussiéreuse, peut être le point de départ de nouveaux progrès scientifiques.


Une découverte qui soulève de nombreuses questions


Tandis que tout le monde semble s’accorder sur l’aspect révolutionnaire du CRISPR-Cas9, les implications sont d’une telle ampleur que la question de l’utilisation future interroge. Cette technique pourrait-être la clé pour éradiquer des virus tels que le VIH, des maladies comme l’hémophilie ou Huntington, pour contrôler les gênes du cancer ou pour faire avancer l’ingénierie génétique. C’est de ce dernier point qu’émergent le plus de craintes morales et idéologiques. Le récent article « CRISPR/Cas9-mediated Gene Editing In Human Tripronuclear Zygotes », publié dans la revue Protein Cell, présentant le premier exemple de modifications du génome sur un embryon par un groupe de chercheurs chinois illustre pour certains la dangerosité des voies ouvertes par le CRISPR-Cas9. Le célèbre magazine scientifique Nature & Science a d’ailleurs refusé de publier les résultats de l’expérience en partie à cause de raisons éthiques. Questions éthiques qui nous rappellent que science et société sont indissociables. 


La science nécessite le mouvement


Le changement est pour Emmanuelle la seule manière de garder un regard neuf sur ses projets de recherche. Cette scientifique française a d’ailleurs travaillé dans de nombreux pays. Elle revendique ce besoin de changer régulièrement d’environnement de travail et même d’objet d’étude, elle tient à rester libre et ne jamais être cloisonnée dans une institution scientifique, quelle qu’elle soit. Une vie faite de changement et d’une passion immodérée pour la science qui ne lui a pas permis de fonder une famille, mais elle n’a pas de regrets : elle se voit avant tout comme scientifique, plus que comme femme, et elle déplore la discrimination positive instaurée à l’embauche dans les universités.


Les avancées scientifiques, fruit du travail d’équipe


Quand elle parle de ses travaux et des récompenses qu’elle a obtenues, Emmanuelle Charpentier n’oublie jamais de souligner qu’il ne s’agit pas du résultat d’un travail solitaire, bien loin du cliché du savant isolé : 

Les récompenses permettent d’éclairer le travail d’une équipe de jeunes et enthousiastes chercheurs avec lesquels j’essaye de comprendre les mécanismes fondamentaux de la vie afin d’améliorer la connaissance scientifique et la médecine.

Un modèle en matière de carrière scientifique


Son récent prix de médecine Louis Jeantet n’est pas la première récompense obtenue par Emmanuelle Charpentier : elle a déjà reçu le prix Paul Janssen, le prix Gabbay … Certains chuchotent même qu’elle serait la prochaine prix Nobel de médecine. Mais quoiqu’il advienne elle est dores et déjà un exemple pour les générations futures, et la preuve vivante qu’une carrière scientifique n’est pas synonyme d’ennui : « Emmanuelle Charpentier est vraiment une pionnière, un modèle pour les jeunes chercheurs et particulièrement pour les jeunes filles scientifiques » dit d’elle Marianne Sommarin, vice-recteur adjoint de l’université d’Umeå, « La reconnaissance que lui offre Time montre encore une fois qu’un des individus les plus influents du monde peut s’épanouir dans le secteur de la recherche avec les conditions qu’offrent nos universités et qui sont nécessaires pour faire des découvertes fantastiques » ajoute Lena Gustafsson, vice-recteur de l’université d’Umeå. 


Emmanuelle Charpentier a étudié la biochimie et la microbiologie à l’université Pierre et Marie Curie de Paris. Elle a obtenu un doctorat en microbiologie pour ses recherches effectuées à l’Institut Pasteur. Elle a travaillé pendant cinq ans aux États Unis en tant que chercheur associé à l’Université Rockfeller, au centre médical de l’Université Langone de New York, à l’institut Skirball de médecine biomoléculaire et à l’hôpital de recherche pour les enfants Saint Jude. Elle est retournée en Europe afin de fonder son propre groupe de recherche au sein du laboratoire Max F.Skirball de l’université de Vienne en Autriche qui finance ses travaux en microbiologie.


Crédit Photo : Helmholtz / Hallbauer&Fioretti

L’Oréal–UNESCO
Pour les Femmes et la Science

Avant de télécharger

Je confirme / nous confirmons que l'utilisation des matières fournies sur ce site est strictement à des fins rédactionnelles.

Je / nous comprenons et confirmons que toute utilisation, reproduction ou représentation du contenu fourni sur le site (en tout ou en partie) ou des éléments qui le composent, n'est pas autorisée à des fins commerciales et les violations de ces termes entraîneront de strictes poursuites judiciaires de par les lois applicables et les règlements.

Je / nous comprenons et confirmons que le droit d'utiliser le contenu est non-exclusif, et non transférable.

Je / nous confirmons que toutes les informations / déclarations / certificat dans cette base sont fournies sans aucune garantie, expresse ou implicite, quant à leur effet, l'exhaustivité et les effets juridiques de toute transaction en vertu de processus ne peut pas être complètement reflétée.

Je / nous confirmons que toutes les informations / déclarations / certificat doivent être utilisés conformément aux lois applicables. L'utilisation de l'information / déclarations / certificat doivent être à ma / notre propre risque et L'OREAL ne sera pas responsable pour le même.

Je / nous ne confirmons que par l'utilisation de ce site, je / nous avons accepté les présentes Conditions d'Utilisation, sans réserve.

J'accepte les conditions d'utilisation

Download

Annuler