Revivez la cérémonie 2016 Pour les Femmes et la Science en replay

Le 24 Mars, à la Maison de la mutualité à Paris, 5 femmes scientifiques éminentes et 15 jeunes chercheuses prometteuses ont été récompensées lors du 18e Prix annuel L’Oréal-Unesco Pour les Femmes et la Science, ainsi que celles qui ont le pouvoir de changer le monde. DiscovHer vous invite à revivre les moments forts de la cérémonie, minute par minute, grâce aux messages postés sur les réseaux sociaux.


19h30


L’auditorium se remplit tandis que les lumières diminuent et que le public est immergé dans l’univers Pour les Femmes et la Science : un film introductif au programme est diffusé.




19h32


La journaliste française Elizabeth Tchoungui, animatrice de la soirée, monte sur scène pour lancer la 18e édition du Prix L’Oréal-Unesco Pour les Femmes et la Science.


19h35


Irina Bokova, directrice générale de l’Unesco et Jean-Paul Agon, PDG de L’Oréal et président de la Fondation L’Oréal sont accueillis sur scène. Ils évoquent l’influence considérable que les femmes de sciences exercent sur les problématiques mondiales actuelles et comment, chacune à leur manière, elles participent à rendre le monde meilleur.




Depuis 1998, le programme L’Oréal-Unesco Pour les Femmes et la Science vise à garantir que tous les domaines de la recherche profitent pleinement de l’intelligence, de la créativité et de la passion de la moitié de la population mondiale. Les femmes scientifiques ont un impact sur la vie des gens aux quatre coins de la planète. Leurs découvertes offrent de nouvelles solutions et répondent à des questions vitales. Elles contribuent à guérir les maladies, à accroître les réserves alimentaires, à encourager le développement durable, concourent à la survie de notre planète pour mieux comprendre notre univers, et apportent de nouvelles connaissances sur les fondations mêmes de la vie.




19h45


Il est temps de présenter les nouveaux talents internationaux 2016 : 15 jeunes chercheuses prometteuses, certes à l’orée de leur carrière, mais travaillant déjà à changer le monde dans 4 catégories :


Technologie et ingénierie : les innovations qui pourraient changer le visage de la médecine


- Docteur Eszter Farkas, Hongrie

Cibles pour de nouvelles thérapies afin de réduire les lésions cérébrales attribuables aux AVC.


- Professeur Jasmeen Merzaban, Arabie Saoudite

Recherches sur la migration des cellules souches pour comprendre comment mieux les utiliser dans le traitement des maladies.


- Docteur Yilun Ying, Chine

Utilisation de trous minuscules pour séquencer l’ADN.


Sciences physiques : un impact considérable sur notre monde


- Docteur Elisa Orth, Brésil

Développement de nano-catalyseurs pour des capteurs polyvalents.


- Docteur Dorthe Ravnsbæk, Danemark

Développement de nouvelles technologies de batterie pour une utilisation de l’énergie plus efficace et économique et une plus grande capacité de stockage.


- Docteur Sabrina Stierwalt, États-Unis

L’étude des fusions de galaxies qui implique une nouvelle manière d’appréhender leur évolution.

Sciences de la vie et de l’environnement : des enjeux cruciaux pour le futur de notre planète


- Docteur Maria del Rocio Vegas Frutis, Mexique

L’étude du rôle joué par les champignons telluriques dans la protection et le développement durable des forêts d’altitude dans les régions tropicales du Mexique.


- Docteur Irina Didenkulova, Fédération de Russie

Étudier les tsunamis, les vagues scélérates et les ondes de tempête pour mieux prévoir les catastrophes maritimes et modérer leurs effets sur terre et sur mer.


- Docteur Anaïs Orsi, France

L’étude des régimes climatiques historiques à l’intérieur de l’Antarctique pour de meilleures prédictions des changements climatiques futurs.


Nouvelles solutions en sciences de la santé grâce au développement de la médecine moderne


- Docteur Habiba Alsafar, Émirats arabes unis

Identifier les facteurs de risques génétiques et environnementaux associés à l’obésité et aux maladies cardiaques induites par le diabète.


- Docteur Maria J. Buzón, Espagne

L’étude des nouvelles stratégies thérapeutiques pour soigner les personnes atteintes du sida.


- Docteur Hiba El Hajj, Liban

Développer de nouvelles stratégies dans le traitement de la leucémie aiguë myéloïde.


- Docteur Risa Mukai, Japon

Rechercher les causes virales sous-jacentes à l’origine de la leucémie à cellules T de l'adulte.


- Docteur Bernadeta Szewczyk, Pologne

Accroître l’efficacité des antidépresseurs avec des compléments en zinc.


- Docteur Elena Tucker, Australie

Comprendre les fondements génétiques de la ménopause précoce.




19h57


Lauréate du Prix L’Oréal-Unesco Pour les Femmes et la Science en 2008, du prix Nobel de physiologie-médecine en 2009, et cette année, présidente du jury, le professeur Elizabeth H. Blackburn est invitée à monter sur scène pour présenter le jury de cette année, évoquer le processus de sélection et les récompenses.


Les cinq lauréates, (chacune issue des régions suivantes : Afrique et États arabes, Asie-Pacifique, Europe, Amérique latine et Amérique du Nord) ont été nommées par plus de 2 600 scientifiques éminents, puis sélectionnées par un jury international indépendant composé de 13 membres émérites de la communauté scientifique mondiale.



20h01


Elizabeth Tchoungui retourne sur scène pour présenter le travail exceptionnel des lauréates du Prix L’Oréal-Unesco Pour les Femmes et la Science 2016.


Tout d’abord, le professeur Jennifer Doudna, lauréate pour l’Amérique du Nord.



« Quand j’étais au lycée, je voulais comprendre la vie. Je voulais vraiment comprendre d’où vient tout ça et pourquoi on est là. » – Pr. Jennifer Doudna



20h08 Le professeur Hualan Chen, lauréate pour la région Asie-Pacifique



« Nous offrons notre expertise à d’autres pays. J’y envoie certains de mes collègues pendant 6 mois. Ils les aident à accroître leurs compétences afin de combattre les virus de la grippe aviaire. C’est ainsi que mon travail bénéficie au monde entier. » – Pr. Hualan Chen



20h15 Le professeur Andrea Gamarnik, lauréate pour l’Amérique du Sud



« Pour faire science, il faut avoir des connaissances, il faut étudier, mais aussi faire preuve de créativité, d’imagination. » – Pr. Andrea Gamarnik



20h22 Le professeur Quarraisha Abdool Karim, lauréate pour la région Afrique et États arabes



« Tant que l’on n’aura pas éradiqué le sida, grâce à un vaccin ou un médicament, mon travail ne sera pas terminé. » – Pr. Abdool Karim



20h30 Le professeur Emmanuelle Charpentier, lauréate pour l’Europe



“Mes recherches ont toujours été movitées par la curiosité” – Pr. Emmanuelle Charpentier




Jean-Paul Agon, Irina Bokova et le professeur Elizabeth H. Blackburn rejoignent ces cinq femmes exceptionnelles qui changent le monde par leurs découvertes et leurs recherches de solutions innovantes.



20h36 Pour conclure cette cérémonie de récompenses 2016, la Fondation L’Oréal et l’Unesco sont fiers de dévoiler le Manifeste Pour les Femmes et la Science : une campagne d’opinion qui a pour objectif de lutter contre la sous-représentation des femmes dans les milieux scientifiques.


Jean-Paul Agon, Irina Bokova et Elizabeth Blackburn sont tous les trois montés sur scène pour signer le manifeste. Chacune des lauréates et des nouveaux talents internationaux, aussi bien que des nombreux invités présents l’ont également signé de leur nom pour lui apporter une visibilité et le soutien du public afin de travailler ensemble à promouvoir l’égalité hommes-femmes dans les sciences.



Les 6 engagements du Manifeste Pour les Femmes et la Science


1/Encourager les jeunes filles à s’intéresser aux cursus menant à des carrières scientifiques.


2/Briser les barrières qui empêchent les femmes scientifiques de s’investir à long terme dans des carrières consacrées à la recherche.


3/Donner la priorité aux femmes pour qu’elles accèdent à des postes supérieurs ou à des fonctions de direction dans les sciences.


4/Célébrer avec le grand public les contributions des femmes scientifiques aux progrès de la science et pour le bénéfice de la société.


5/Garantir l’égalité hommes-femmes dans la participation et la direction des colloques et des commissions scientifiques, tels que les conférences, les comités et les conseils d’administration.


6/Promouvoir le parrainage et la mise en réseau afin que les jeunes femmes scientifiques puissent concevoir et développer des carrières en accord avec leurs attentes.




Pour rejoindre le mouvement et signer le Manifeste, cliquez sur www.forwomeninscience.com

L’Oréal–UNESCO
Pour les Femmes et la Science

Avant de télécharger

Je confirme / nous confirmons que l'utilisation des matières fournies sur ce site est strictement à des fins rédactionnelles.

Je / nous comprenons et confirmons que toute utilisation, reproduction ou représentation du contenu fourni sur le site (en tout ou en partie) ou des éléments qui le composent, n'est pas autorisée à des fins commerciales et les violations de ces termes entraîneront de strictes poursuites judiciaires de par les lois applicables et les règlements.

Je / nous comprenons et confirmons que le droit d'utiliser le contenu est non-exclusif, et non transférable.

Je / nous confirmons que toutes les informations / déclarations / certificat dans cette base sont fournies sans aucune garantie, expresse ou implicite, quant à leur effet, l'exhaustivité et les effets juridiques de toute transaction en vertu de processus ne peut pas être complètement reflétée.

Je / nous confirmons que toutes les informations / déclarations / certificat doivent être utilisés conformément aux lois applicables. L'utilisation de l'information / déclarations / certificat doivent être à ma / notre propre risque et L'OREAL ne sera pas responsable pour le même.

Je / nous ne confirmons que par l'utilisation de ce site, je / nous avons accepté les présentes Conditions d'Utilisation, sans réserve.

J'accepte les conditions d'utilisation

Download

Annuler