Quand les écolières changent le monde, jouet après jouet

Ne nous dites pas ce avec quoi nous pouvons jouer ou pas ! Voilà ce qu’énonce cette nouvelle génération de petites filles qui prennent à partie les industries qui osent leur indiquer qu’une chose est réservée aux garçons ou aux filles. De Disney à Clarks en passant par Lego - qui lance cet été de nouvelles figurines de femmes exploratrices - ces entreprises ont été contraintes de revoir leurs stéréotypes de genre face aux plaintes - et aux gros titres - de petites filles parfois pas plus âgées que 7 ans. DiscovHER célèbre aujourd’hui ces petites voix qui entrainent de grands changements.

« Pourquoi les filles ne peuvent-elle pas avoir de chaussures dinosaure ? »

Sophia Trow, 8 ans, ne s’est pas laissée impressionnée quand elle s’est aperçue que les chaussures dinosaure qu’elle voulait étaient présentées comme étant « pour les garçons ».

En mars dans une lettre adressée à Clark elle écrit :

 J’aime les dinosaures et les fossiles et je suis sûre que d’autres petites filles pensent comme moi.

Retweetée par sa mère, la lettre de Sophia a inspiré le hastag #inmyshoes appelant tous ceux qui le souhaitaient, des géologues aux ingénieurs, à prendre en photo leurs chaussures en signe de solidarité avec Sophia. Une belle victoire pour une petite fille fascinée par les sciences.


« Je n’aime pas qu’il y ait aussi peu de Lego filles»

Après une visite dans un magasin de Lego l’année dernière, Charlotte Benjamin a exprimé au fabricant de jouets qu’il avait tout faux avec ses figurines filles :

 Toutes les filles sont assises à la maison, vont à la plage ou font du shopping, aucune n’a de travail alors que les garçons, eux, sont de vrais aventuriers, ils travaillent et sauvent des gens, certains même nagent avec les requins » a-t-elle écrit à l’âge de 7 ans. 

En réponse, Lego a mis sur le marché l’année dernière son premier set de jeu de femmes scientifiques. L’entreprise va d’ailleurs cet été ajouter à cette collection une biologiste des fonds marins et d’autres femmes exploratrices.


Dark Vador intéresse également les filles

Lorsqu’Izzy Cornthwaite, âgée de 8 ans, s’est aperçue que le déguisement de Dark Vador était présenté comme fait « pour les garçons », elle s’est plainte à Disney. Le résultat a largement dépassé sa demande : non seulement le costume qu’elle voulait a été renommé mais l’ensemble des produits de ce magasin anglais en ligne ont été rebaptisés « pour les enfants », sans distinction.


Les livres s’adressent à tout le monde

C’est en voyant une histoire sur des pirates présentée comme « pour les garçons » qu’Els, âgée de 8 ans, a lancé une pétition. L’écolière, dont les parents ne souhaitent pas divulguer le nom de famille, a convaincu 80 personnes de signer sa pétition avant de l’envoyer à l’éditeur Scholastic. Celui-ci a mis fin au classement par genre, et neuf autres éditeurs ont pris l’engagement de faire de même.


Ne distinguez pas « les jouets pour les garçons » et « les jouets pour les filles »

Antonia Ayres Brown était âgée de 11 ans quand elle a commencé à faire attention à cette question que posait systématiquement McDonald’s aux enfants à savoir s’ils souhaitent se voir offrir un « jouet garçon » ou « jouet fille » dans leur Happy Meal. Elle se demande alors :

 Serait-il légal de demander lors d’un entretien d’embauche si quelqu’un souhaite « un poste d’homme » ou » un poste de femme » ? 

Sa démarche est allée jusqu’à se rendre dans différentes enseignes pour prouver qu’il s’agissait d’un problème général. McDonald’s a finalement changé sa politique en demandant à la place quel jouet était précisément souhaité.


Qu’est ce que les jouets des Happy Meal, les livres de pirates ou les chaussures dinosaures ont à voir avec les femmes dans la science ?

Tout, nous suggère la recherche. Le groupe de protestation anglais en pleine croissance Let Toys be Toys souligne que durant l’école primaire, les enfants décident d’ores et déjà quel type de carrière est fait pour les filles et pour les garçons. Dr Elizabeth Sweet, sociologue à l’université de Californie et spécialiste des disparités de genre propres aux jouets suggère que les différenciations de sexe réduisent les objectifs de nos enfants et pavent la route aux futures inégalités de genre.


Ce que ces petites héroïnes ressentent déjà alors qu’elle ne sont âgées que de 7 ans c’et que leurs choix vont être limités. Charlotte a ainsi écrit :

 Je souhaite que vous créiez plus de personnages Lego filles et que vous les laissiez être des aventurières et s’amuser

Les distinctions de genre entre les jouets impactent-ils vos enfants ? Retrouver nous sur @femmesetscience.

L’Oréal–UNESCO
Pour les Femmes et la Science

Avant de télécharger

Je confirme / nous confirmons que l'utilisation des matières fournies sur ce site est strictement à des fins rédactionnelles.

Je / nous comprenons et confirmons que toute utilisation, reproduction ou représentation du contenu fourni sur le site (en tout ou en partie) ou des éléments qui le composent, n'est pas autorisée à des fins commerciales et les violations de ces termes entraîneront de strictes poursuites judiciaires de par les lois applicables et les règlements.

Je / nous comprenons et confirmons que le droit d'utiliser le contenu est non-exclusif, et non transférable.

Je / nous confirmons que toutes les informations / déclarations / certificat dans cette base sont fournies sans aucune garantie, expresse ou implicite, quant à leur effet, l'exhaustivité et les effets juridiques de toute transaction en vertu de processus ne peut pas être complètement reflétée.

Je / nous confirmons que toutes les informations / déclarations / certificat doivent être utilisés conformément aux lois applicables. L'utilisation de l'information / déclarations / certificat doivent être à ma / notre propre risque et L'OREAL ne sera pas responsable pour le même.

Je / nous ne confirmons que par l'utilisation de ce site, je / nous avons accepté les présentes Conditions d'Utilisation, sans réserve.

J'accepte les conditions d'utilisation

Download

Annuler