Interdisciplinarité, clé d'innovation

Boursières 2016 L'Oréal-UNESCO Pour Les Femmes et La Science, découvrons les portraits de Charlène Gayrard et Cornelia Ziegler.

Charlène Gayrard: "Une cellule sous tension"


Au cours de la vie, les cellules qui nous constituent sont soumises à des contraintes mécaniques provenant de nos propres mouvements ou des contacts avec notre environnement. Ces contraintes peuvent entrainer des modifications du comportement et du devenir de la cellule: sa migration aussi bien que son adhésion, sa proli-fération ou encore sa différenciation. Or, des dysfonctionnements dans la réponse de la cellule à ces contraintes sont susceptibles d’être impliqués dans certaines maladies. Alors que cette science de la «mécanotransduction» est essentielle à explorer, elle reste mal connue car elle requiert des techniques de mesure à des échelles inférieures à celle de la cellule. Charlène Gayrard au sein de son laboratoire à l’Institut Jacques Monod, du CNRS et de l’Université Paris Diderot fait partie des pionniers avec une solution originale pluridisciplinaire : insérer un ressort nanoscopique (un composé protéique élastique) au sein des molécules impliquées dans cette mécanotransduction. Elle a plus spécifiquement travaillé sur la bêta-caténine et son interaction avec les cadhérines. Ces deux molécules sont connues pour être déréglées dans de nombreux cancers. La compréhension de leur fonctionnement pourra peut-être être à la base de nouvelles méthodes de diagnostic et de thérapie.


Cornelia Ziegler: "Les protéines mises a nu" 


Bien connaître les caractéristiques et les interactions des protéines est la clé pour identifier les points d’actions de futurs médicaments, et à terme apporter des solutions thérapeutiques innovantes aux patients. Pharmacienne, Cornelia Ziegler a décidé de suivre cette approche en étudiant sous toutes ses coutures une enzyme, la NADPH oxydase, spécialisée dans la production des formes réactive de l’oxygène. Ce choix a été fait car le dysfonctionnement de cette protéine a été associé à de nombreuses maladies, dont des maladies inflammatoires. « Pendant ma thèse, j’ai marqué les sous-unités de cette enzyme pour caractériser qualitativement et quantitativement leurs interactions en cellules vivantes avec plusieurs techniques innovantes d’imagerie », révèle Cornelia Ziegler, doctorante au sein du Laboratoire Chimie Physique de Paris Saclay-Paris Sud. Grâce aux résultats obtenus, elle a pu construire un modèle tridimensionnel qui suggère de nouveaux modes d’interactions et de nouvelles fonctions des sous-unités de cette enzyme lors de son passage du repos à l’état actif. Désormais, elle s’attache à comprendre comment réguler l’activité de cette enzyme, et corriger ses dysfonctionnements, grâce à une recherche pluridisciplinaire alliant imagerie, pharmacologie et biologie.


Découvrez maintenant leur prestation en vidéo :


L’Oréal–UNESCO
Pour les Femmes et la Science

Avant de télécharger

Je confirme / nous confirmons que l'utilisation des matières fournies sur ce site est strictement à des fins rédactionnelles.

Je / nous comprenons et confirmons que toute utilisation, reproduction ou représentation du contenu fourni sur le site (en tout ou en partie) ou des éléments qui le composent, n'est pas autorisée à des fins commerciales et les violations de ces termes entraîneront de strictes poursuites judiciaires de par les lois applicables et les règlements.

Je / nous comprenons et confirmons que le droit d'utiliser le contenu est non-exclusif, et non transférable.

Je / nous confirmons que toutes les informations / déclarations / certificat dans cette base sont fournies sans aucune garantie, expresse ou implicite, quant à leur effet, l'exhaustivité et les effets juridiques de toute transaction en vertu de processus ne peut pas être complètement reflétée.

Je / nous confirmons que toutes les informations / déclarations / certificat doivent être utilisés conformément aux lois applicables. L'utilisation de l'information / déclarations / certificat doivent être à ma / notre propre risque et L'OREAL ne sera pas responsable pour le même.

Je / nous ne confirmons que par l'utilisation de ce site, je / nous avons accepté les présentes Conditions d'Utilisation, sans réserve.

J'accepte les conditions d'utilisation

Download

Annuler